Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Quel acide hyaluronique choisir pour une peau en pleine santé ?

Quel acide hyaluronique choisir pour une peau en pleine santé ?

L’acide hyaluronique a la cote. Impossible de méconnaître cet allié de la cosmétologie tant il s’est imposé dans les routines beauté. Sa promesse ? Lutter contre le vieillissement cutané pour une peau visiblement repulpée. Saviez-vous toutefois qu’il présentait différents bienfaits selon le type utilisé ? Car oui, l’acide hyaluronique se décline sous plusieurs tailles, chacune dotée de propriétés singulières. Découvrez tout ce qu’il faut savoir de cette molécule pour choisir les soins parfaitement adaptés à vos besoins.

Une molécule aux pouvoirs multiples

Naturellement présent dans l’organisme, l’acide hyaluronique se niche dans le cartilage par exemple, où il protège les articulations, mais aussi dans les tissus de la peau. Il s’agit d’un actif présent dans la composition du derme qui, associé à l’élastine et au collagène, confère à la peau densité et élasticité.

La principale force de l’acide hyaluronique réside dans sa capacité à retenir 1 000 fois son poids en eau. Véritable éponge moléculaire, il joue un rôle essentiel dans le maintien d’une bonne hydratation de la peau et d’une belle fermeté. Mais attention, si cet actif hydratant est bien présent dans le derme de chacun, il n’en reste pas moins fugace, car sa production naturelle décroît à mesure que les années passent. Ses pouvoirs génétiques s’en trouvent altérés, avec pour cause directe le relâchement cutané et l'apparition des premières rides. Vous comprenez maintenant pourquoi l’acide hyaluronique s’est glissé dans la formulation de nombreux soins anti-âge ! S’il est tant plébiscité en cosmétologie, c’est parce qu’il vient booster la régénération cellulaire dans une forme qui substitue sa production naturelle.

Ralentir le vieillissement cutané via un soin anti-âge adapté

En réalité, l’inéluctable temps qui file n’est pas le seul coupable du vieillissement cutané. Plusieurs facteurs y contribuent : expositions fréquentes au soleil, pollution, tabagisme, mauvaise alimentation, manque de sommeil, stress… et ne sont pas sans conséquence sur l’organisme. Des phénomènes qui se répercutent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du corps, avec la peau en première ligne.

Chaque individu possède son propre mode de vie et son patrimoine génétique, mais une chose est sûre : l’acide hyaluronique est une formidable barrière contre les agressions extérieures qui surviennent au quotidien. Néanmoins, pour prévenir les signes de l’âge et lutter efficacement contre les rides, le choix de son soin reste déterminant. Et si l’acide hyaluronique est aujourd’hui présent dans de nombreux sérums, crèmes de jour et de nuit ou encore masques régénérants, il est parfois difficile de faire le bon choix parmi cette offre abondante.

Pour cerner l’étendue de ses vertus et prendre une décision avisée, sachez tout d’abord qu’il n’existe pas qu’une seule sorte d’acide hyaluronique contrairement aux idées reçues, mais bien trois types différents :

  • Les acides hyaluroniques à faible poids moléculaire
  • Les acides hyaluroniques de poids moléculaire intermédiaire
  • Les acides hyaluroniques à haut poids moléculaire

A chaque taille de molécule ses vertus

Vous l’aurez compris, la distinction s’opère en fonction du poids moléculaire. Concrètement, la taille des molécules d’acides hyaluroniques utilisées dans un soin de cosmétologie va conditionner son champ d’action et sa profondeur de pénétration. Faisons le point ensemble :

Les acides hyaluroniques à faible poids moléculaire

Dans leur version mini, les acides hyaluroniques à faible poids moléculaire vont facilement traverser les différentes couches qui composent la peau. Ces molécules de petite taille vont pouvoir se nicher au cœur du derme pour intensifier la production naturelle de collagène. Elles agissent en profondeur et sont plutôt mobilisées en prévention du vieillissement cutané.

Les acides hyaluroniques de poids moléculaire intermédiaire

Plus lourds que les précédents, les acides hyaluroniques de poids moléculaire moyen pénètrent moins facilement mais contribuent à l’activité cellulaire pour un effet repulpant. Ils activent la synthèse naturelle d’acide hyaluronique présent dans le derme tout en favorisant l’hydratation de la peau.

Les acides hyaluroniques à haut poids moléculaire

Enfin, dans leur version poids lourds, les acides hyaluroniques à haut poids moléculaire vont concentrer leur activité dans l’épiderme, la couche externe de la peau. Ils sont recommandés dans le traitement des peaux déshydratées qui portent les stigmates du vieillissement cutané. Leurs propriétés sont extrêmement bénéfiques à l’hydratation, une solution idéale pour estomper les rides et retrouver un visage plus jeune.

La crème Renaissance mise sur 3 acides hyaluroniques hautement hydrophiles ou « à haut poids moléculaire ». Les essais cliniques parlent d’eux-mêmes : en 8 semaines, l’usage de notre rituel santé de la peau réduit les rides de 15%. Pour une peau en pleine santé et une lutte efficace contre les signes de l’âge, la crème Renaissance est un allié imparable.

L’acide hyaluronique oui, mais pas que !

Certes très efficace, l’acide hyaluronique n’est pas le seul ingrédient que renferme la composition des soins anti-rides. Ne vous méprenez pas : si le type d’acide hyaluronique est un critère de sélection essentiel, le reste des actifs contenus dans un soin pour le visage a toute son importance ! Attardez-vous sur l’ensemble des composants : quelles sont leurs propriétés ? Leur efficacité est-elle cliniquement prouvée ? Sont-ils d’origine naturelle ?

Chez Ladière, pas question de négliger ces points. Notre rituel de soins Renaissance se compose à plus de 90% d'ingrédients d'origine naturelle. Toutes nos formules de soins sont uniques et biocompatibles, garanties sans perturbateurs endocriniens, nanoparticules, parabènes, huiles minérales, silicones, sulfates, sels d’aluminium ou colorants.

Alors oui, c’est vrai, on ne présente plus l’acide hyaluronique et vous cernez désormais toutes ses vertus. Mais connaissez-vous la nicotinamide mononucléotide (NMN) ? Derrière ces syllabes à la prononciation complexe se cache une véritable révolution qui bouscule la cosmétique anti-âge et mérite d’être mise en lumière. La NMN est une molécule dérivée de la vitamine B qui, comme l’acide hyaluronique, est naturellement présente dans le corps humain. Également fournie par l’alimentation, elle est essentielle à la régénération des cellules : c’est la molécule incontournable de la santé de la peau et de la longévité. Seul bémol, le niveau de NMN présent dans l’organisme décroît lui aussi avec l’âge, et ce dès 25 ans.

Après sept années de recherche sur cette molécule, nous avons créé le NADO+ COMPLEX®, un actif unique et révolutionnaire qui associe le pouvoir régénérant de la NMN à des oligo-éléments puisés dans les Alpes suisses. Un actif présent dans l’ensemble des soins de notre rituel Renaissance.

Un rituel de soin complet pour des résultats durables

Mais pourquoi adopter un rituel quotidien ? D’avantage concentré en principes actifs, le sérum prépare la peau avant l’application d’une crème et optimise les effets de celle-ci. Utilisés de manière complémentaire au quotidien, le sérum et la crème Renaissance tonifient et hydratent la peau et luttent durablement contre son vieillissement pour révéler tout son éclat.

Un dernier conseil si des rides d’expression se dessinent autour de vos yeux : n’arrêtez pas de sourire, nous avons la solution ! Cette zone est particulièrement fragile et il est nécessaire d’en prendre soin. C’est pourquoi nous avons créé une formule dédiée au contour des yeux, qui associe, elle-aussi, les forces du NADO+ COMPLEX® aux pouvoirs des plantes. Appliquée juste après le sérum, elle possède un effet liftant qui illuminera votre regard. Après 8 semaines, le volume des cernes diminue de 23%, les signes de fatigues et ridules estompés.

Découvrir la routine complète

 

 

 

 

← Ancienne article Nouvelle article →